Les jeunes conducteurs, à la suite de l'obtention de leur permis de conduire, sont pour la plupart surexcités de prendre le volant. Mais cette joie se transforme rapidement en frustration quand il s'agit de choisir une assurance. En effet, il n'est pas toujours évident d'effectuer ce choix, surtout avec le prix qui est la plupart du temps élevé. Toutefois, cet article vous aidera à en savoir plus.

Des coûts très élevés pour ces profils

Faire le choix d'une assurance quand l'on est jeune conducteur devient suffisamment chaotique, à cause, des tarifs proposés. Pour plus d'informations, visitez le site. En effet, vous remarquerez une grande différence entre le coût qui vous est proposé et celui offert aux conducteurs de plus de trois ans d'expérience.

Vous ne pourrez éviter les surprimes qui seraient toutefois moindres si vous étiez dans le cas de la conduite accompagnée. Ainsi, les contrats au tiers et tous risques ne nécessiteront pas les mêmes tarifs. La somme d'un des contrats peut même être le double de l'autre. En effet, pour une assurance au tiers chez Macif ou Axa par exemple, vous devez débourser en moyenne 800 € pour des garanties de base. Pour tous les risques, on se retrouve à environ 1800 € chez la Macif.

Également, les franchises peuvent atteindre ou même dépasser les 300 € dans le cas d'un dommage classique. Enfin, avec GMF, si vous avez une voiture traditionnelle, il est même possible que vous vous retrouviez à 2000 €.

Quelques exigences sont à respecter

En plus de la hausse des prix à laquelle vous devez faire face en tant que jeune conducteur, il faudra en plus observer certaines conditions. Chez Aviva par exemple, il faut nécessairement que les parents du jeune conducteur soient clients avant que la demande de souscription ne soit acceptée. Vous n'aurez même pas droit à un contrat au tiers si cette condition n'est pas remplie.

Chez d'autres assureurs comme Amaguiz, l'intéressé doit être âgé de plus de 23 ans, avant de faire sa demande. Avec Gan, vous devez opter en parallèle pour un contrat habitation avant de pouvoir bénéficier  d'un contrat d'assurance auto.