Le zona, également appelé herpès zoster, est une infection d'un nerf et de la peau qui l'entoure. Il est causé par le virus varicelle-zona, qui provoque également la varicelle. Des recherches estiment qu'environ une personne sur quatre vivra un épisode de zona au moins pendant toute sa vie. Découvrez en continuant la lecture de cet article les symptômes et le traitement de cette maladie.

Les symptômes du zona

Le principal symptôme du zona est la douleur, suivie d'une éruption cutanée qui se transforme en cloques qui démangent, d'un aspect similaire à celui de la varicelle. De nouvelles cloques peuvent apparaître pendant une semaine, mais quelques jours après leur apparition, elles deviennent jaunâtres, s'aplatissent et se dessèchent. Vous pouvez retrouver d'autres informations ici - même.

Dans certains cas, le zona peut provoquer des symptômes précoces qui se développent quelques jours avant l'apparition de l'éruption douloureuse. Ces symptômes précoces peuvent inclure : un mal de tête, brûlure, picotement, engourdissement ou démangeaison de la peau dans la zone touchée, un sentiment de malaise général et une température élevée.

Prévenir la propagation du virus

Si vous avez un zona, vous êtes contagieux jusqu'à ce que la dernière ampoule ait séché et se soit recouverte d'une croûte. Pour éviter la transmission du virus, évitez de partager des serviettes ou des gants de toilette, de nager ou de pratiquer des sports de contact. Vous devez également éviter de travailler ou d'aller à l'école si votre éruption cutanée suinte (liquide suintant) et ne peut pas être couverte.

Traitement du zona

Bien qu'il n'existe pas de remède contre le zona, il existe un traitement pour soulager les symptômes jusqu'à ce que la maladie se résorbe. La plupart des cas de zona durent environ deux à quatre semaines. Le traitement du zona peut comprendre les éléments suivants :

  • Couvrir l'éruption cutanée avec des vêtements ou un pansement non adhérent (antiadhésif) pour réduire le risque que d'autres personnes soient infectées par la varicelle. Il est très difficile de transmettre le virus à quelqu'un d'autre si l'éruption est couverte.
  • Les médicaments antidouleur, tels que le paracétamol, l'ibuprofène ou la codéine.
  • Des médicaments antiviraux pour empêcher le virus de se multiplier bien que tout le monde n'en ait pas besoin.